jeudi 27 avril 2017

Vidéo "Song About Laura" Nicolas Quirin

Comme annoncé dans un précédent article, voici la troisième vidéo de notre live-session avec Nicolas Quirin, en quartet, s'il vous plaît !


lundi 24 avril 2017

Résidence Revecca + Julien Destange + Becky & Cloud


Durant la deuxième semaine des vacances scolaires d'avril, nous avons occupé le plateau de l'Auditorium de la MJC Desforges à Nancy. Objectif de ces quatre jours : apprendre à utiliser notre matériel de sonorisation fraîchement acquis afin d'être autonomes, enregistrer deux vidéo-lives pour le projet solo de Julien et pour notre duo, travailler sur nos morceaux et enfin présenter un concert pour clôturer la résidence. 


L
 
Nous avons fait appel aux talents d'Alex Haïkine pour nous enseigner cela et nous donner des conseils. Pour ma part, j'ai pu profiter de son ordinateur et de ses merveilleux plug-in de piano à queue pour avoir un son optimal sur scène : j'ai tellement été conquise que mon prochain achat musical sera donc de reproduire sur scène ces sonorités (ordinateur portable, carte son, logiciels...). N'ayant pas encore finalisé de nouveaux morceaux pour Revecca, j'ai d'avantage perçu cette semaine comme surtout de l'apprentissage, de l'exploration en matière de sonorisation. D'autre part, de plus en plus, j'essaie de proposer à Julien de s'intégrer à mes chansons. Outre ses chœurs, je bénéficie aussi de ses pédales d'effets avec sa guitare ♥ Cela permet à mon sens de renforcer nos liens entre les trois projets. Durant cette semaine, nous avons aussi pu filmer et enregistrer notre reprise de Civil Wars pour notre duo Becky & Cloud, ainsi que notre concert en trois temps, rajoutant plusieurs outils promotionnels à notre panel. 


Du côté de Julien, il a pu entrevoir l'arrangement d'un de ses derniers titres sous les conseils avisés d'Alex, l'enregistrer (lui procurant une première vidéo de son travail), et mettre à plat toutes ses autres chansons : choix de la guitare (folk ou électrique), utilisation de ses nombreuses pédales d'effets et loopstation. Je pense que cette résidence lui fut très bénéfique. 


Concernant le duo, il a plus servi niveau communication. Nous avons quand-même achevé le concert par quatre titres en duo (outre nos interventions dans les projets solo de l'autre). Histoire de terminer avec  plus de poids, comme nous l'aimons faire.


Sur place, il y avait Benoît Masson pour nous aider et s'occuper de la régie lumières tant sur nos vidéos que pendant le concert. Il nous soulageait parfois avec un bon petit café aussi ☺

Les jours s'enchaînaient : debouts vers 8h, rdv sur place à 9h30, repas à 13h à la cantine de la MJC, gracieusement offerte, 14h, reprise du travail jusque 19h voire 20h pour les plus grosses journées. Le soir, on s'offrait un petit resto et on partageait un moment convivial chez Alex. 
Le jour du concert, nous avons été surpris par le public. Nous étions une trentaine (pour un vendredi après-midi c'est pas mal), dont une dizaine d'adultes et des enfants d'une dizaine d'années. C'était un exercice différent que d'habitude. Heureusement, Julien le bout-en-train, sait y faire. Et malgré l'heure et demi à cuire dans l'Audito, les gamins sont restés jusqu'au bout et reposait encore des questions après le concert : "quel est cet instrument ?" "je peux l'essayer ?" "et alors, vous êtes ensemble ?"... Il est évident qu'on s'en souviendra !


Nous tenons à remercier chaleureusement la MJC Desforges pour son accueil exceptionnel (accès à une belle salle, confiance, repas les midis, convivialité, matériel), à notre acolyte Alex Haïkine pour ses conseils de qualité et les chouettes moments partagés, Benoît Masson pour son travail sur les lumières, les copains qui sont venus nous voir et qui nous ont aidés à ranger après le concert (on était bien installés depuis quatre jours dans cette salle !). Une semaine chargée, très efficace ! Bientôt les vidéos en ligne... ;-)


 

mercredi 12 avril 2017

Cycle de ukulélé avril/mai/juin avec le LOUP

Le LOUP, petit à petit, victime de son succès. A chaque nouveau cycle, nous sommes à deux doigts de ne pas avoir suffisamment de ukulélés pour tous les nouveaux louveteaux ! Merci aux intermédiaires qui ont la gentillesse d'assurer nos arrières en cas de pénuries d'instruments.

Entre 30 et 40 participants pour chaque nouvelle séance, nous sommes joie, et ravis de constater que le bouche à oreille fonctionne à merveille. La communication a un peu ralenti, mais vous êtes tout de même de plus en plus présents. Cela fait chaud au cœur ☺ 
Julien, notre chef de meute, fait tout pour proposer du nouveau contenu à chaque cours (surtout pour les intermédiaires qui commencent à remplir le caveau de la Jehanne). 

1er cours du cycle. Il y a eu foule !!!

Nouveauté supplémentaire : grâce à vos participations, nous avons pu investir dans un chouette vidéo projecteur, et ça, c'est classe ! De plus, grâce au prêt de pieds télescopiques d'Orilia,  même ceux au fond de la salle peuvent lire et profiter des cours comme tout le monde. Un luxe bien mérité qui profite à tous. C'est juste merveilleux. Prochains achats (hors renouvellement de ukulélés de prêts et accessoires) : un nouveau drap blanc (sans trous et sans tâches ☺) et un uke bass pour nos soirées scène ouverte ? ^_^




Et la Jehanne comme nouveau lieu, cela vous a plu ? Donnez-nous notre avis ici
Nous, les organisateurs, nous en sommes contents. Nous constatons qu'il y a plus d'espace pour circuler. Ambiance différente de la Chaouée que nous aimons aussi. L'accueil y est au top également. Merci à Franck, le tenancier, qui assure une chouette programmation à la Jehanne !

Merci à nos participants de la Soirée KaraUké et Scène Ouverte #2. Vous êtes de plus en plus nombreux à prendre votre courage à deux mains pour vous lancer dans ces soirées familiales et encourageantes. Bravo à nos jeunes débutants qui n'ont pas eu - trop - froid aux yeux (que ce soit au ukulélé et/ou au chant d'ailleurs !). C'était l'occasion de voir aussi notre chef de meute (essayer de) jouer de la trompette ! Nous aurons bien ri. Une vidéo sera postée prochainement avec les moments forts de cette soirée.


1ère partie : KaraUké, disposition avec tables, ça change des soirées de cours
Puis place à la Scène Ouverte avec de chouettes reprises et compos !

Sans plus tarder, voici les dates officielles des prochaines soirées du LOUP :


• Cours 1/3 : lundi 10 avril (vacances scolaires)
• Cours 2/3 : lundi 15 mai
• Cours 3/3 : lundi 19 juin
• Soirée Spéciale "KaraUké + Scène Ouverte" : jeudi 29 juin

Horaires :
- De 20h à 21h15, COURS DÉBUTANT, (soyez à l'heure ;-) )
- De 21h30 à 23h, place aux INTERMÉDIAIRES
Attention, le café ferme à 23h ;-)

Merci de penser à prendre une conso au bar pour remercier Franck pour son accueil ☺
Possibilité de se restaurer sur place (croque monsieur, tarte aux poireaux végétarienne, etc.).
Participation libre au chapeau.


Avec le beau temps, profitez-en pour organiser des pique-nukes à travers le groupe Facebook de la Meute. ;-)

Des bisous !
Rebecca

mardi 11 avril 2017

Congo Square Revival




Après deux ans d'extinction, Discosaure va pouvoir ressusciter ! 
Il y a deux semaines, je reçois un message d'Antonio, bassiste et porteur du projet, qui me rapporte qu'après quelques démarchages il y a deux ans de cela, certains lieux ont enfin décidé de le recontacter. En insistant bien "Avec la chanteuse !". Entre temps, Antonio avait refondé un groupe instrumental funk "Skunk" avec lequel il a eu quelques dates déjà. En somme, Congo Square va revivre, une sorte de refonte Skunk/Congo Square, encore plus funk, encore plus fou. 

Deux dates prévues très prochainement : 



Des compos oui, mais des reprises disco funk en sus au programme ! Je vais ressortir ma robe colorée, mes bottes et mes peintures pour redevenir le zèbre des Congo Square ! 

Suivez-nous :
1er EP "That's Why" toujours disponible au prix de 5 euros.

 

Revecca ~ Vidéo "Lille" (reprise)

[A lire directement sur le blog de Revecca]


Il est grand temps pour moi de vous dévoiler la première vidéo de ma session chez les Tarantino. J'ai souhaité d'abord vous partager cette reprise que j'affectionne particulièrement : "Lille". Originellement écrite en anglais dans son album "Sea Sew", Lisa Hannigan, d'origine Irlandaise, a également proposé à de rares occasions, une version française de sa chanson. C'est un titre inspirant pour moi, à la fois poétique, doux, avec de belles envolées, et surtout, remuant un peu les codes d'écritures (absence de refrain et de pont, peu de rimes dans sa traduction). Lisa nous raconte une histoire avant tout. Dans le clip original, elle met en scène un magnifique livre en deux volumes, entièrement fait en papercraft - discipline que j'admire.
Dans cette version, je sors mes instruments traditionnels outre mon piano et ma voix : une belle occasion de faire sonner mon concertina, populaire dans la musique traditionnelle irlandaise, et la shruti-box (qu'elle utilise également comme bourdon dans une vidéo acoustique de "Lille"- sans doute est-ce un harmonium).

Comme toujours, je me suis préparé un petit cocon. Chaque petit élément de cette vidéo fait écho en moi et à son rapport avec la chanson telle que je l'imagine avec quelques clins d’œil. 🐚
Merci à mes porteurs de souvenirs : les plages italiennes, Johanne et François, Liam, PiliPili Pom, Lili Mc Fleurs, Liam, PaperBlanks, mon frère, mes parents, ma tante Lisa, Compostella...


Pour (re)lire l'envers du décor, c'est ici. Je remercie encore chaleureusement les Tarantino de nous avoir accueillis et laissé tourner dans leur salon. Grâce à ce soleil hivernal radieux, nous avons bénéficié d'une belle lumière pour cette vidéo.

Je remercie également mon équipe de choc :
    Son, mixage, mastering : Alex Haïkine
    Captation vidéo : AnneKath et Julien Destange
    Maquillage et Photos : AnneKath
    Montage vidéo : Julien Destange

Chacun a su apporter sa couleur au projet. Merci pour votre patience et votre professionnalisme  💚


 Lien Youtube : http://youtu.be/jj2GHFJWEco


PAROLES de "Lille"
(traduites et chantées par Lisa Hannigan dans sa version française) :
Sur la Mer, il est parti
A la recherche de son chemin
Que faut-il dire, et pourquoi
Ce qu'il a dit, ce qu'il a fait
A son Amour de toujours ?
Elle est partie, lui aussi...

Les matins, je pars en guerre
Je me souviens, je me perds
Ce que tu m'as dit sous mes draps
Paraboles de l'Amour,
Je les ai lues dans tes yeux
Alors c'est fini, je suis libre...

Il fait jour, la tête lourde,
Je ferme les yeux au soleil
Aveugle et sourde à la vie
Couleurs passées des jeunes enfants
Délaissé, notre jardin,
Le chemin ne mène à rien...

Lumière du soir, nous jouons,
On prend de la chaleur, du plaisir,
Nos ombres s'agrandissant
Sur le sable froid
A bout de souffle, nous courrons,
Tandis que le soleil se noie dans l'eau...

mercredi 5 avril 2017

Stage de concertina avec Noel Hill

Les semaines s'enchaînent, les styles de musique s'entrechoquent : je passe de la pop à mes compos, en rendant visite au folk indé, et à la musique irlandaise... Petite folie pour ma part : partir seule quatre jours du côté de Caen avec ma petite Seat vert pomme pour participer à un week end irlandais. Au programme : sessions, stage de concertina et de violon et concert avec Noel Hill, maître du concertina, et Liam O'Connor, talentueux violoniste.  Et tout ça dans un cadre idyllique, au centre équestre du Mesnil d'Argences.

Noel Hill & Liam O'Connor - Crédit photo : Jean-Claude Salin

Cadre idyllique

J'avais fait la connaissance d'Aleth, la maîtresse des lieux lors de la BWS, en février dernier. Violoniste et concertiniste également, elle m'avait parlé de ce week end spécial qu'elle organisait avec son mari Franck. L'idée m'a tout de suite plu : c'est vrai, on ne peut pas passer à côté d'une telle occasion ! D'autant plus que je pouvais en profiter pour faire réparer mon concertina auprès de Kévin Garnier résidant non loin.

Les Durel, pique-nique à la mer
Après des heures interminables de route, après un saut chez Kévin pour déposer mon instrument, j'arrive enfin chez les Durel où les artistes Vincent Fonf et Seza l'Alumineuse, rencontrés à maintes reprises lors des précédentes BWS, étaient déjà. Je n'étais pas la seule à arriver avant tout le monde ^_^  C'était une belle occasion pour moi de faire plus ample connaissance, en dehors des cours et sessions. Le lendemain, nous partageons un moment insolite devant une mer haute ballottée par beaucoup de vent, en partageant un pique-nique. Le soir, de nombreux musiciens nous rejoignent dont des têtes connues lors de précédents stages. Les Irlandais arrivent à leur tour. Ils profitent du repas dans la grande pièce sous le dortoir avant de rejoindre la jolie salle de concert dans un des bâtiments annexes du centre équestre. Franck, comme il est d'usage, propose une première partie décalée, puis les maîtres s'installent. Concertina, violon. Un beau mélange. Une belle osmose. Une belle écoute entre musiciens. Et Noel Hill qui d'un coup sort un mini-concertina et en joue comme s'il avait une taille normale !
Superbe concert donc suivi d'une première session. Kévin a eu le temps de travailler sur mon instrument et de me le ramener à temps ♥ Il est tout beau tout propre, n'a plus ses fuites, a des patchs tout neufs et ne se bloque plus comme avant (encore un peu capricieux des fois, mais ça va mieux).

Concert génial, sacrée ambiance ! Crédit photo : Jean-Claude Salin
Mini-concertina professionnel !

Ce samedi-là, j'ai reçu des conseils non négligeables. Noel a beaucoup insisté sur certains usages de l'instrument qu'on a trop souvent tendance à négliger. Et effectivement, quand on use de sa méthode, le flow est plus fluide, la mélodie semble plus efficace. Cela devrait débloquer mon jeu sur certains tunes, et à l'avenir, m'aider à ne pas m'embourber dans des positions sans issue.

Le doigté préconisé par Noel - Crédit photo : Jean-Claude Salin
Quand le Maître parle, l'élève écoute - Crédit photo : Jean-Claude Salin 


Noel s'est montré très ouvert avec les élèves du stage. Il prenait du temps pour chacun qui en avait besoin. Il a su également s'adapter à nos différents niveaux et proposer des exercices spécifiques pour certains. Il faut dire, ce grand Monsieur a l'habitude d'enseigner en Irlande. Outre les concerts qu'il propose. Efficace en somme. Bon, et comme je m'en doutais, mon Wheatstone est en effet dur à jouer. Quand j'ai essayé son Caroll, je suis tombée amoureuse de cette marque : fluide, facile à jouer, réactif, et magnifique de surcroît. Ah la la... Bon, pour en avoir un, il faut attendre plusieurs années et débourser beaucoup. Voilà quoi. J'ai de l'argent à mettre de côté... Huh huh...

La classe de concertina - Crédit photo : Jean-Claude Salin


Et pour finir bien sûr, les sessions partagées. A terminer tard. A proposer même du répertoire breton en fin de soirée : c'est ainsi que j'ai découvert la richesse du répertoire breton et ai pu apprécier le jeu incroyable de l'accordéoniste Gwenael Kivijer. Époustouflant !

Session, sourires, partage...
Session, capturée par Vincent Fonf et Seza
Gwenael Kivijer


Le dimanche matin, les Irlandais repartaient pour un nouveau concert, ailleurs. Beaucoup de musiciens avaient déjà quitté le centre équestre. Quant à moi, je reprenais la route après le déjeuner. Le retour fut moins long qu'à aller.

Voilà comment me rebooster. J'étais assez fatiguée au retour, ayant peu dormi sur le week end, mais je ne regrette pas. C'était extra ! J'ai pu revoir plein de copains et apprendre plein de nouvelles choses. Je remercie les Durel pour avoir permis cette belle rencontre. Je guette les prochains week ends spéciaux chez eux  ^_^

Repas partagés

lundi 27 mars 2017

Live-Session avec Nicolas Quirin Full Band (vidéos 2/4)

L'aventure avec le Full Band de Nicolas Quirin aura duré un moment, notre nouveau batteur nous ayant rejoints en avril l'année dernière. Nous avons eu de bons moments, et beaucoup de malchance aussi. Et finalement il a été décidé ensemble que Julien et moi-même arrêtions le projet à quatre. Nicolas sait déjà qui recruter, des musiciens tout à fait dans l'optique de son projet. Aucune rancœur, ni malaise, ni tristesse ne ressortent de ce choix de changement de line-up. C'est même un très bon choix. Judicieux. Logique. Je suis contente d'avoir pu accompagner ses textes, pu partager la scène dans un set électrique avec Julien, pu jouer avec le talentueux Boris Meichelbeck, et d'avoir eu l'opportunité d'enregistrer dans les studios d'LTS Prod avec Jean-Lou Girold et Xavier Meichelbeck. Très bonne expérience musicale ! Qui plus est, j'ai pu découvrir le milieu indépendant et underground de la musique. Cela permet de penser la musique sous différents angles, de relativiser sur tous ses aspects.

Il est possible cependant que nous fassions encore quelques dates ensemble et que je continue de travailler avec le songwriter messin en tant que pianiste choriste pour des formules duos plus intimistes, comme il devait être à l'origine avant que naisse l'engouement d'un projet en full band.☺

En attendant, quatre vidéos ont été tournées et qui rappellent de bons souvenirs et une chouette énergie.
Je vous en présente déjà deux.
Nous jouerons encore deux concerts dans cette formule avec Nico les 14 avril (à Tucquegnieux) et le 20 mai (Verdun) (peut-être d'autres en sus). Profitez-en ! Après cela, le groupe prendra un nouveau chemin que nous suivrons de près ☺



lundi 20 mars 2017

Trois Saint-Patrick en 2017 pour Blossom

Trois Saint-Patrick en 2017


Hannonville-Suzémont, Scy-Chazelles et Bar-le-Duc se sont mis au vert pour nous recevoir et fêter la Saint-Patrick...

Cette année, il y a une grande nouvelle : notre Marilyne attend un petit garçon ♥ Malgré tout, elle a tenu à monter sur scène avec nous pour fêter la Saint-Patrick.
Deuxième nouvelle importance : notre étroite collaboration avec deux talentueux musiciens et techniciens, messieurs Alex Haïkine et Matthieu Boufferguene qui ont rempli leur mission avec briot. Ca, ça veut dire qu'on resigne avec eux pour nos prochains concerts sonorisés !

Hannonville-Suzémont

Nous avons commencé cette année par le 11 mars à Hannonville-Suzémont, petit commune du 54, non loin de Jarny. Durant 10 années, ils avaient célébré l'Ile Verte avec les O'Grombir. Malheureusement, le partenariat n'a pas pas pu se poursuivre. L'association du Foyer Rural d'H-S a donc prospecté pour un nouveau groupe irlandais. Par chance, Eimear, l'Irlandaise de l'association, nous avait vu jouer à Valleroy l'année dernière. C'est ainsi que nous avons découvert l'abiance déjantée des soirées de la Saint-Patrick dans ce village. Toutes générations confondues (108 personnes au total) pour partager un délicieux boeuf Guinness, tartes aux pommes et entrées aux crevettes, faits maison, prêts à danser, chanter, taper sur les tables, lever leurs verres ! On ne les arrêtait plus en fait ☺ (Surtout les jeunes c'est vrai). C'était en plus le baptème de feu pour nos techniciens qui découvraient une salle très très difficile à sonoriser. Chapeau bas les amis !
De notre point de vue, nous étions hallucinés. Quand on a joué la Sansonnette, on a eu droit non seulement à une participation dansée, mais aussi vocale (des "Hop" lâchés en rythme). Incroyable. On s'en souviendra !


Scy-Chazelles

La semaine suivante, nous revenions pour la 3è année consécutive à l'Espace Liberté de Scy-Chazelles. Les cabanes et tentes étaient à nouveau installées dans la cour de l'école pour accueillir le vendeur de délicieux bretzels, les débits de boissons (Guinness entre autres évidemment), et autres restaurations fort goûtues pour le palais. Nous proposions encore une fois deux sets (plus longs cette fois-ci). Des danseurs étaient présents et nous ont fait l'honneur de nous suivre sur le côté de la scène. Une fois le concert terminé, Julien et Rebecca se sont empressés de retourner dans la cour de l'école pour rejoindre leurs camarades de leur club de ukulélé le "LOUP". Ils ont présentés quelques chansons "saucissons" d'Irlande en jouant de leurs quatre cordes et en poussant la chansonnette. Un chouette moment que certaines personnes du public ont suivi autour d'eux avant de rejoindre les dernières festivités de la Saint-Patrick à Metz ou de rentrer chez eux.



Bar-le-Duc

3è et dernière soirée pour nous : retour à Bar-le-Duc. Quatrième année ce coup-ci ! Le plaisir de retrouver la jolie salle de l'Hôtel de Ville, et plus de personnes que l'an passé. Près de 54 réservations et beaucoup de danseurs. Les filles de Jean-Louis Nicolas, président de l'APIM, Fiona et Irina, ont même présenté une danse de claquettes irlandaises sur une jig lente que nous avons apprise avant de monter sur scène, et qui s'intitule "Saint-Patrick". C'était très beau à regarder. On espère pouvoir remettre ça l'année prochaine avec elles ! Les danseurs nous ont fait quelques requêtes, d'autres personnes du public ont réclamé certaines chansons. Une belle soirée de partage ! Tellement que nous avons fini tard cette année. A 2h du matin nous arrêtions enfin de jouer. Tout le monde est resté jusque bout pour partager la dernière chanson de notre répertoire "Ranzo".

[Plus de photos ICI]

Que de riches concerts ! Et quel plaisir de se retrouver tous sur scène pour partager de la bonne musique irlandaise ! Ca nous manquait ☺ Soyons encore patients pour la suite. Guettez notre agenda et notre page Facebook. Une date peut pointer le bout de son nez à tout moment !

lundi 27 février 2017

1er concert 3 en 1 pour Revecca, Julien Destange et Becky & Cloud

Voici le concert de lancement du projet "3 en 1" : un combo entre Becky & Cloud, Revecca et Julien Destange. En somme une soirée de concerts avec trois groupes : nos projets solo respectifs et notre duo. Nous avons fait de la route pour cette inauguration, puisque nous sommes allés du côté de Montpellier, ville d'origine de Julien.

La Médiathèque de Lattes offre régulièrement des animations culturelles à ses habitants. Elle présentait le 17 février 2017 son 2è concert dans l'espace "Musique et Cinéma" de ses locaux. Et ce fut un très franc succès. Notre projet a battu les records de participation aux animations culturelles avec une soixantaine de curieux. Nous sommes joie  😊
Faut dire, vu la communication déployée, il y avait moyen que cela brasse du public !


Beaucoup d'éléments nouveaux pour nous à cette occasion : nouveau matériel de sonorisation à dompter qu'évidemment nous installions nous-mêmes, grande première pour Julien en solo avec ses chansons et ses pédales d'effets, travail sur les transitions entre les projets avec participation de l'autre aux chœurs, présentation de nouvelles chansons pour notre duo.

[ 🌱 Revecca 🌱]
Le trac monte comme toujours. Notre installation se déroule très bien, trop bien (c'est louche !), nous peaufinons celui-ci tandis que le temps passe à une vitesse phénoménale.  L'heure tourne, il faut enlever ce qui traîne sur scène, se changer dans les toilettes privées de la Médiathèque. Les vocalises fusent, les dernières répétitions dans la tête, la projection que tout se passera bien. Le public est installé. Petite présentation d'Audrey qui travaille dans les locaux. Je m'élance. Premières notes du piano. Grand silence dans la salle. Je n'ose regarder le public qu'à la fin de ma première chanson. Enfin je peux commencer à m'adresser à lui. Entre confidences, anecdotes, rires, le set s'enchaîne rapidement. Julien me rejoint sur mon dernier titre "Automne" sur lequel il a travaillé des chœurs. Quarante minutes après départ, je lui cédais ma place, contente que tout se soit très bien passé. L'assurance me gagne concerts après concerts. Tant mieux !


[☁️ Julien Destange ☁️]
Agréable premier concert en tri-formule. Après avoir été invité pour un petit duo à la fin du set de Revecca sur "Automne", j'ai entamé ma partie avec "As we laid down by the River" que j'avais retravaillée pour l'occasion à la guitare électrique afin de donner le ton. C'est en effet la première fois que j'intégrais une nouvelle guitare pour l'arrangement de mes chansons, ainsi que plusieurs pédales d'effets, m'approchant encore davantage des arrangements que je poursuis. Comme toute première fois, ce fut quelque peu périlleux mais je suis malgré tout retombé sur mes pattes, et j'ai beaucoup apprécié ce concert. Un très bon accueil, un public attentif, de bonnes conditions de jeu.
A son tour Revecca m'a rejoint sur le dernier morceau, "She's Away", et nous avons entamé notre partie en duo "Becky & Cloud"


[🌱 Becky & Cloud ☁️]
Ça y est le duo est lancé ! Nous avons choisi de rejouer quelques anciens morceaux que nous affectionnons particulièrement : "Across the Universe" des Beatles, "World Spins Madly On" des Weepies, "Tonight you Belong to Me" de Patience & Prudence. Nous avons spécialement travaillé de nouvelles chansons que nous adorons : "Poison & Wine" de Civil Wars, "Volcano" de Damien Rice & Lisa Hannigan, "Gold in the Air of Summer" des Kings of Convenience, et "The Moon" de Glen Hansard & Marketa Irglova. Pour le rappel, nous n'avons pas pu nous en priver : un petit "Sound of Silence" de ceux qui nous suivent depuis le début, Simon & Garfunkel. Comme d'habitude, le duo se transforme un peu en couple humoriste avec des interventions qui font rire le public. Sacré Julien, il a été fort ce coup-ci ! Notre intervention en acoustique au milieu du set avec nos petits instruments ont également beaucoup plu : une bouffée d'air frais parmi nos chansons riches en émotions.



Et voici deux vidéos en souvenir de cette soirée (nous remercions Laetitia pour ces captations ♥) :






Nous étions bien, là. Deux heures de concert en tout qui se sont déroulées d'un claquement de doigt pour nous. La mairie offrait au public un pot après notre prestation. L'occasion pour nous d'échanger avec un public nombreux et curieux et de revoir les proches de Julien (parents, amis) et notre couple préféré de Calamane (Annaïka et Romain, toujours là au bon endroit ! Quelle belle surprise !). Et après cela, il faut tout ranger à nouveau 😀. Pas dé répits pour les braves, mais nous nous exécutons sans problème, en pensant aux parts de pizzas qu'on va dévorer une fois rentrés chez la maman de Julien.


Alors évidemment, encore un long trajet pour un seul concert. Mais comme nous ne sommes pas fous, nous avons profité grandement de notre séjour là-bas avec des retrouvailles et du 🌞 SOLEIL 🌞 (folie : le printemps pour de vrai). Nous avons fait un tour dans un coin bien caché en bordure de Montpellier, ancienne imprimerie industrielle ayant fait place à un collectif d'artistes, de restaurateurs et de brocanteurs (à découvrir !), nous avons passé du temps avec la famille de Julien, j'ai profité d'une bonne heure de répète solitaire au concertina sous un généreux soleil... Juste ce qu'il nous fallait avant de rentrer en Lorraine, et de reprendre le train pour participer à un festival de musique irlandaise : la BWS (Brittany Winter School). Mais ça, c'est un autre chapitre ! ^_^

Musique, voyage, partage, amour... c'est beau la vie d'artistes 💛